Art contemporain et alternatif / création actuelle et émergente

UNION   MEDIATION   PRODUCTION   EDITION


L'ART CONTEMPORAIN COMME PASSERELLE  TRANSFRONTALIÈRE

Le projet est basé sur l’identification de la diversité géographique de la culture et de l'art catalan au-delà des frontières nationales actuelles. Notre initiative collective naît de l'importance pour les citoyens d'accepter explicitement des environnements plus proches et plus organiques sur le plan social et culturel ; des environnements moins structurés mais qui répondent plus honnêtement aux besoins et à l'imagination des gens : les environnements transfrontaliers. 

 

Plus nous vivrons une situation de gestion des frontières politiques, plus nous aurons à y faire face. En pleine pandémie mondiale, l'humanité appelle à des réponses transversales aux problèmes qui ont dépassé les frontières et qui nécessitent une action au niveau local, là où nous pouvons construire ensemble et où nous devons véritablement « être ». 

 

Si la promotion des politiques de cohésion territoriale de diverses entités régionales, telles que l'Union européenne, est évidente depuis des décennies, il est tout aussi évident que les nations peuvent montrer une certaine faiblesse lorsqu'il s'agit de faire face à des problèmes mondiaux. C'est dans ce contexte que les territoires transfrontaliers sont la clé de la construction de liens fonctionnels authentiques qui permettront la résolution collective des situations de crise. Malgré ces preuves, le traitement de ces territoires hybrides nécessite une compréhension de leur liquidité naturelle et de leur complexité. Les actions qui permettent de façon concrète de mettre en place des mécanismes de coopération palpables sont fondamentalement destinées à réaliser une véritable reconfiguration des espaces transfrontaliers. 

 

Notre projet représente ce type d'actions concrètes dans un véritable langage universel : le langage des arts. 


Un Art sans frontières

Inund’Art porte un projet artistique transfrontalier depuis quatre ans. En 2020, avec Agit’Hé, le projet propose une nouvelle relation territoriale, entre deux villes traditionnellement associées : Perpignan et Gérone. 

 

Dans le but de consolider la relation entre ces deux villes et d'étendre la portée du projet initié en 2017, la synergie entre Inund’Art et Agit’Hé permet de franchir une nouvelle étape dans la construction d'un espace commun de collaboration avec les objectifs suivants: 

- Valoriser la vie quotidienne des citoyens des territoires participants, par l'accès à des expériences artistiques sensibles et de qualité. 

- Contribuer à la construction d'une zone géographique transfrontalière avec de riches opportunités et un outil essentiel pour les artistes contemporains en termes d'échanges culturels et de production artistique innovante. 

- Créer les conditions pour l’émergence d'imaginaires identitaires partagés, avec le langage artistique comme fil conducteur de relations humaines universelles. 

 

La portée commune de l'identité locale d'une grande variété de municipalités des deux côtés de la frontière est palpable, tout comme sa richesse et son potentiel à de nombreux niveaux. La présence culturelle et linguistique du catalan dans une grande partie de la Catalogne du Nord constitue un élément stratégique pour les relations internationales et la cohésion régionale, et l'action artistique de la région est un terrain fertile pour le développement et la visibilité de ses contributions à l’échelle européenne. 

 

Outre le fait que notre action et son impact principal depuis l’établissement de nos ateliers dans la ville se situent dans la ville de Perpignan, nous avons établi des partenariats précieux et solides dans les espaces non centraux du territoire, comme avec l'association 3C - Calce Culture Contemporaine. Il est important que ce projet comporte des actions périphériques, en dehors des capitales, et c'est grâce à ce réseau croisé, que nous pouvons ouvrir le projet à l'environnement naturel privilégié et au patrimoine autour de la commune de Calce et du Mas de Las Fonts, également dans les Pyrénées orientales. 

Des acteurs complémentaires

L’ADN commun de nos trois structures est indéniablement l’art contemporain et les créateurs actuels, et chaque partenaire du projet possèdent également sa propre identité, permettant une complémentarité de l’expertise de chacun : 

 

- Agit’Hé est née d’une volonté de soutien aux artistes et à leur professionnalisation. Elle fonctionne depuis quelques années sur une dynamique de mutualisation et de fédération. Notre association représente véritablement aujourd’hui le « vécu de l’artiste visuel » versant Nord. 

- Inund’Art possède une longue expérience de production et de coordination de projets artistiques et de missions de médiations ouvertes au grand public. Elle représente également le « vécu de l’artiste visuel » versant Sud. 

- 3C Calce Culture Contemporaine s’attache à un accès pour tous à l’Art contemporain dans une mission de vulgarisation toujours liée à une proposition culturelle de qualité, au-delà de la seule pratique. En se positionnant comme médiateur installé sur le territoire rural, elle crée le lien au-delà de Perpignan et participe au maillage du territoire indispensable au projet. 

 

Cette vision a évolué dans deux directions qui sont à la base de ce projet : 

- L'art contemporain comme espace de construction de l'identité et de réflexion sur l'autre. 

- Le potentiel de l'Art en tant qu'expérience et la découverte de propositions artistiques avec tous les sens. 

 

Le projet Inund'Art, en phase avec les objets d’Agit’Hé et de son collectif, transmet l'idée d'amener l'art dans la rue, dans l'espace public et non conventionnel. 

 

Le projet est basé sur la reconnaissance de l'art comme étant plus que jamais un agent de transformation ayant la capacité d'influencer les processus de changement. Dans le but de contribuer à la construction d'un espace identitaire commun, l'expérience de l'art peut être un véhicule qui permet au spectateur de s'interroger sur ses propres points de connexion avec l'autre et d'élargir le champ de l'imagination, tant individuellement que collectivement. Le pouvoir social et politique de l'art contemporain comme moyen de construire des territoires de coopération n'a cessé de se confirmer, de la stimulation de l’imaginaire à la création de situations appliquées aux besoins actuels des citoyens réels. 

 

La première édition de L’Art, passerelle transfrontalière pour Agit’Hé (quatrième édition pour Inund’Art) fait appel à un groupe d'artistes pour les déplacer de leur contexte de référence et les relier à d'autres perspectives, d'autres approches des faits évidents de leur réalité contextuelle. Provoquer ces espaces de relocalisation par la mise en place d'une région hybride telle que la région d'action transfrontalière. 

Des expositions...

En 2020, une installation collective proposée par Agit'Hé (collectif HÉ?!) est intitulée La Ligne Rouge. Ce travail est le résultat d'une collaboration entre des artistes très différents qui créent une mosaïque d'oeuvres originales ayant un format et un thème communs, à partir desquels un ensemble différent est réinventé chaque saison, une scénographie à géométrie et aux effets variables, faisant partie d'une même oeuvre. C'est un projet collectif imaginé et développé comme une opportunité d'expérimentation plastique pure, comme un laboratoire artistique collectif. 

En 2021, participation à l'exposition d'art contemporain intitulée Paysages Liquides, sur le thème du paysage vivant et du territoire, au Mas de Las Fonts de la commune de Calce, dans les Pyrénées Orientales (conformément aux accords entre Agit'hé et l'Association 3C). Dans cette exposition, 15 artistes sélectionnés par 3C présenteront leurs oeuvres sur différents supports. Agit’Hé avec une partie du collectif HÉ?! et l'association Inund'Art s'impliquent dans cette exposition en produisant une oeuvre/action en dialogue avec le thème du paysage et du patrimoine local en intégration artistique avec les artistes et les oeuvres programmées initialement.

 

Cette exposition vise à établir un circuit d'itinéraires pour différents espaces du territoire dans un futur support, intégrant à chaque action d'itinérance les éléments du milieu d'accueil, favorisant l'ancrage de cette action sur le territoire et le travail pédagogique et de diffusion qui les accompagne. Il pourra également se rendre dans d'autres communes extraterritoriales et transfrontalières, dans un travail continu qui durera jusqu'à la fin de l'année 2022. 

 

 

... et des résidences croisées

Il est également prévu une résidence de création et de production de deux artistes sud-catalans coordonnée et soutenue par l'association Agit'Hé et ses artistes actifs dans son HÉspace. Il s'agit d'une résidence de 3 à 4 semaines à Perpignan (où les artistes bénéficient d’un atelier équipé de matériel professionnel - art pictural et graphique, gravure avec presse taille-douce, sérigraphie et multimédias + un atelier d'assemblage-petite menuiserie, ainsi que du conseil) visant à faire une immersion pour la production de l'exposition Paysages liquides, avec des workshops croisés avec le collectif HÉ?!. Un à deux moments d’atelier ouvert seront organisés pour permettre la rencontre avec le public au sein du quartier environnant l’HÉspace. 

 

Dans le cadre de l'action 3C intitulée Circul'Art, et fruit de la coopération entre l'Association 3C et Agit'hé, des ateliers artistiques et autres moments privilégiés de rencontre artistes/public seront réalisés au coeur des municipalités participantes, en accord avec les actions menées auprès des écoles, des médias et d'autres espaces territoriaux. Ces actions s'adresseront aux écoliers, aux jeunes, aux adultes intéressés par les pratiques artistiques, aux publics empêchés et aux minorités.