Art contemporain et alternatif / création actuelle et émergente

UNION   MEDIATION   PRODUCTION   EDITION


thuir à ciel ouvert

13/07>30/07

Consciente de l'importance de son patrimoine et du besoin de le rendre vivant en ouvrant le grand public à une sensibilité environnementale, culturelle et artistique, la municipalité de Thuir a imaginé en 2021 une balade artistique à la redécouverte des lieux communs, cachés et insolites de la ville, tout en faisant la promotion d'artistes vivants, et en immergeant les arts visuels actuels dans le domaine public, à la portée du plus grand nombre. Cette action souhaite véritablement faire le focus sur les arts plastiques actuels et pluridisciplinaires, complétant ainsi la dynamique de la municipalité autour des arts vivants et scéniques, déjà bien installée dans le quotidien de ses habitants.

 

Cet été, la commune souhaite réaliser une troisième édition de ce parcours artistique avec une nouvelle sélection d'artistes locaux, nationaux et internationaux, au cœur de Thuir.


THUIR À CIEL OUVERT 2023

L'essentiel de la manifestation se déroule "à ciel ouvert", avec les œuvres des artistes pensées pour dialoguer avec les espaces du domaine public, et comme éphémères. Un emplacement sera attribué à chaque projet en fonction des lieux demandés par les artistes et de l'harmonisation de l'ensemble des projets sélectionnés. La salle municipale d'exposition Lambert Violet pourra être également un espace intérieur complémentaire aux propositions extérieures et permettra de créer une mosaïque représentative de la sélection 2023. Ce volet intérieur de la manifestation devrait se prolonger jusqu'au 13 août 2023 ; il sera soumis à la direction artistique des organisateurs, et la production nécessaire à sa réalisation sera incluse dans le contrat projet des artistes sélectionnés.

 

Une soirée à un week-end, avec programme, sera spécialement dédié aux propositions de performance.s (ou comme œuvre.s, ou complémentaire.s, à un projet installé dans le domaine public), au moment de l'inauguration.

 

  • La balade artistique sera ouverte au public à partir du vendredi 13 juillet, en entrée libre.
  • Une inauguration de l'exposition est prévu le 13 juillet 2023.
  • Le parcours artistique sera ouvert du 13 au 30 juillet 2023.
  • L'exposition intérieure sera ouvert du 13 juillet au 13 août 2023.
  • Un plan-catalogue et un programme seront édités
  • Des ateliers de médiation en faveur de la jeunesse sont prévues lors de cette manifestation.

 

LES CANDIDATURES SONT OUVERTES JUSQU'AU 15 JANVIER 2023 

 

Télécharger
Appel à candidatures - Thuir à ciel ouve
Document Adobe Acrobat 790.7 KB

LIEUX D'EXPOSITION

Liste des lieux non exhaustive, si en vous balandant dans les rues de la ville (pour de vrai ou sur google maps...) vous trouvez un emplacement idéal pour votre projet artistique, vous pouvez nous soumettre la proposition. Pour plus d'informations concernant les lieux, merci de vous rapprocher du service culture de la ville de Thuir (culture.animation@thuir.fr - 04.68.84.67.87)

 

1 - Place Gabriel peri

2 - Place de la république

ATTENTION ! Des gradins sont installés l'été place de la République. Merci d'en tenir compte si vous retenez ce lieu.

2 bis - Devant le musée art et traditions populaires

3 - Place jules descossy

4- place, rue et impasse de la cellera

ATTENTION ! Des séances de cinéma en plein air sont organisées sur la place de la Cellera, aucune oeuvre ne pourra être installée au centre de celle-ci.

5 -boulevard león jean Grégory

6 -  Boulevard violet

7 -  rue de la République

8 - rue Graffan

9 - impasse Arago

10 - impasse de la poissonnerie


PLAN DES LIEUX D'EXPOSITION

1 - Place Gabriel Péri

2 - Place de la République + musée des ATP

3 - Place Jules Descossy

4 - Place, rue et impasse de la Cellera

5 - Boulevard Léon Jean Grégory

6 - Boulevard Violet

7 - Rue de la République

8 - Rue Graffan

9 - Impasse Arago

10 - Impasse de la Poissonnerie 


EDITION 2022

LES ARTISTES

MARIANNE BATLLE

 

En 1995, elle découvre la broderie d’art en prenant des cours dans les Ateliers François Lesage. Passionnée, elle décide d’en faire son métier. En 1998, parallèlement à des missions free-lance comme styliste et/ou brodeuse, (plusieurs voyages en Inde) elle crée sa première collection de fleurs-bijoux brodés qui l’amène à participer à de nombreux salons parisiens, dont « Première Classe » dans le jardin des Tuileries. En 2000, ses fleurs laissent place à des portraits brodés en perles de verre ; icônes de la mode, stars de cinéma, artistes, mais aussi portraits sur mesure d’après photos. Elle est distribuée majoritairement au Japon qu’elle visite tous les ans depuis 2014. Elle devient adhérente des Ateliers d’art de France en 2015. Aujourd’hui, elle expérimente la broderie en 3D et utilise des morceaux de bouteilles plastiques, papiers.

 

OEUVRE

Poissons

Sorti de la mer couvert de plastique, un banc de poissons passe Rue du Souvenir…

Ils prennent la lumière du jour et s’allument à la nuit tombée pour nous rappeler avec poésie combien l’équilibre de notre planète est fragile. Le banc est constitué d’une quinzaine de poissons de différentes tailles. La matière en plastique est découpée, transformée, puis brodée avec le crochet de Lunéville.

 

FACEBOOK : Marianne Batlle Atelier

INSTAGRAM : @mariannebatlle

www.mariannebatlle.paris

BOB BUDD 

 

Bob Budd a étudié l'art du verre à l'Académie nationale des beaux-arts de Stuttgart, en Allemagne.  Après avoir obtenu son diplôme, il a travaillé pendant de nombreuses années dans la conception et la réalisation d'œuvres d'art en verre pour l'architecture, avant de s'intéresser progressivement à la sculpture et au land art en utilisant de nombreux types de matériaux différents. Il a travaillé dans toute l'Europe et aussi au Royaume-Uni, où il vit.

 

 

 

 

OEUVRE 

“Haute Couture”

Sa création pour Thuir a été inspirée par les grands arbres fins de la Place de la République. Ils ressemblaient à des êtres humains, debout dans les coins de la place, attendant peut-être que quelque chose se produise ? Les Français, bien sûr, sont connus pour leur bon sens de la mode - c'est une chose culturelle. Mais si vous allez vous tenir debout dans la rue, ce n'est pas une mauvaise idée de porter des vêtements. Alors! Quelque chose va arriver. L'un des arbres portera des vêtements !

 

www.axisweb.org/p/bobbudd

DANIEL CASENOVE 

 

Vit et travaille à Llupia.

Sur l'influence d'Aristide Maillol, dont il a hérité le village natal, et celle du sculpteur Percy Salley, il s’est essayé à la sculpture. Sur le conseil de Percy, il a posé ses jalons à Volvic pour apprendre plus profondément l'art et l'architecture en stéréotomie et la taille de pierre. Il sculpte aujourd’hui la pierre des Pyrénées. Ses sculptures, réalisées ça et là avec d'autres sculpteurs sur d'autres chemins, traitent le nu comme faisant un tout avec l 'Homme. Les animaux sont aussi un thème de ses pièces. Les œuvres présentées reflètent les corps expressifs et les visages aux attitudes empruntées aux situations courantes et/ou surnaturelles. Il réalise souvent une maquette en argile comme modèle.

 

OEUVRE

“TOUCHE !”

La sculpture intitulée « TOUCHE ! » s'inscrit dans le figuratif ayant comme sujet d'inspiration le rugby. Cette pièce d'albâtre représente, plus précisément, l'instant furtif au cours d'un match de rugby lorsque le ballon est lancé depuis le bord de touche et est disputé par un groupe de joueurs de chaque camp. Cette situation de jeu l'a autorisé un modèle de corps et visages entremêlés et le ballon en haut. Leurs attitudes, par leurs bras et jambes étirés, s'élancent vers ce but. Leurs visages grimacent d'effort physique. Il y a en tout six joueurs représentés, certains ayant leur main touchant presque le ballon qui, néanmoins, semble encore libre alors que pour d'autres, il est moins accessible. Cette sculpture, qui peut être vue comme chaotique, se révèle à ceux qui pratiquent ce sport, et devient claire comme il a voulu qu'elle s'inscrive pour y rendre honneur.

 

FACEBOOK : Daniel Casenove 

INSTAGRAM : @backclaudel

www.artmajeur.com/oursonwells7

MARC DEJOUX

 

Originaire d’Auvergne et vivant près de Thuir depuis 1975, ses activités professionnelles liées au bâtiment et à l’aménagement intérieur lui ont fait traverser quelques décennies le crayon à la main. Foncièrement autodidacte, sa pratique est d’abord orientée vers l’expression du trait et de la composition de pages dessinées. Carnettiste, arpenteur de territoires, il est attiré par les milieux maritimes, les architectures et leur histoire, mais aussi par des éléments plus modestes auxquels on prête habituellement moins d’attention. Il collecte et répertorie l’esprit des lieux à travers les dessins de ses carnets. Membre actif de la communauté des Urban Sketchers depuis 2014, il reste très attaché à la pratique du dessin sur le vif et à sa capacité d’immersion et de compréhension de l’environnement.

 

OEUVRE

“Balades dessinées dans les rues de Thuir”

Les cinq représentations de la ville exposées sont réalisées dans l’esprit “Carnet de Voyages”. Après une déambulation dans les rues, il s’arrête devant les sites qui l’attirent, ouvre son carnet, et dessine comme il le fait habituellement à travers ses balades et ses pérégrinations. Le challenge étant ici de redécouvrir des lieux qui lui sont familiers.

 

FACEBOOK : Marc Dejoux

INSTAGRAM : @dejouxmarc

marc2joux@gmail.com

DREY

 

Avec Drey, on n’est pas dans la carte postale, la photo de souvenir, ou d'exotisme bon marché. Le visiteur comprend tout de suite que son monde en noir et blanc, d’où jaillit parfois un poisson squelettique ravagé par les colorations vénéneuses d’un société nucléarisée, est un univers original.

Audrey Vidal oriente son objectif vers le passé, vers un patrimoine abandonné, vers des objets usés, meurtris, désormais méprisés, au rebut et même pas utilisables pour un vide-grenier… Chaque photo a une histoire et témoigne de l’Histoire des Hommes. Chacune invite au dialogue ou à l’écriture d’une fiction. En effet, chaque image d’Audrey Vidal est un roman…Ces photographies font l’éloge d’une vieille tour en bois, d’un avion qui s’est écrasé dans une forêt, d’un bâtiment rongé par les mauvaises herbes… Autant de tragédies, de catastrophes : il s’agit de sauver ce passé, de le voir, le comprendre et la rédemption est possible grâce à la mémoire, au travail de prise de conscience opéré par cette artiste fort douée.

 

OEUVRES

“MONKEY ZOO"

"CHILWOOD"

"COULEURS"

" MARRE D'ATTENDRE !"

"HÔTEL ALEXANDRA"

"STAIRWAY TO NOWHERE”

 

FACEBOOK : Art i Déclic - Drey 

INSTAGRAM : @drey.artideclic

www.artideclic.com

© Alain François
© Alain François

ROJER FÉGHALI

 

Illustrateur, peintre, collagiste et graveur né en 1986 à Beyrouth, Rojer Feghali est basé à Angoulême depuis septembre 2012. Diplômé d'un Master BD de l'EESI d'Angoulême en 2014, d'un deuxième Master Design Packaging & Communication du CEPE d'Angoulême en 2015 et d'un troisième Master Pratiques Artistiques et Action Sociale de l'Université Bordeaux Montaigne en 2017. Passionné de peinture, mais plus largement d'art et de voyages, il est intéressé par l'illustration, le dessin, le collage et toutes les techniques de narration. Il tire son inspiration de la culture française et libanaise à partir desquelles il développe son propre langage pictural. Il a exposé son travail à Bordeaux, Poitiers, Angoulême, La Rochefoucauld, Marburg en Allemagne, en Égypte et au Liban. Son travail artistique est basé sur la technique mixte : ses oeuvres sont constituées d'au moins deux procédés artistiques différents comme le trait noir (pointe-sèche : gravure sur tétra pak et plexiglass ) et le collage, réunis en une seule composition. La technique mixte apporte une dimension supplémentaire à l'œuvre qui foisonne d'éléments et de textures et devient très intense. Les supports qu’il utilise témoignent également de son pluriculturalisme : papiers ramassés au cours de ses voyages et recyclés dans les collages, morceaux et bouts de papiers. Tout est bon pour réaliser de délicates compositions où se marient les formes figuratives et abstraites, les taches de couleur et le trait noir du graphisme. La vie quotidienne, la nature, la féminité, la famille et les rêves sont des thèmes qu’il décline avec poésie, légèreté et humour dans le vocabulaire plastique qu’il se constitue au fil de ses voyages et de ses expériences.                            

OEUVRE

“Résistance” 

Il y a toutes sortes de résistances au malheur. Pendant l'abattement du confinement, Rojer Féghali a ressorti les fragments de réels récoltés ici et là : bouts de papier, pages arrachées à des magazines, au courrier du matin. Lui qu'on a connu plus sombre, plus tourmenté, fait ici de ses réserves déchirées des petits mondes de mémoire et de bonheur. Sous ses doigts délicats de collagiste, il assemble, il évoque des scènes de la vie quotidienne, des places de village, des jardins, des forêts, des jardins calmes de l'enfance, peut-être, qui s'équilibrent par la magie des gommettes en couleurs primaires. Les visages sont ronds, triangles, carrés, les arbres sont faits de hasard, les feuillages viennent des journaux, la vie s'organise naturellement et pendant qu'il est enfermé, qu'on ne respire plus sous les masques, il compose des univers d'air, de soleil, de feuilles et d'enracinement. Cela, au moins, a existé, existera. A regarder ces images, on se rassure, la respiration se calme, un refuge libre est possible.

Texte par : Luc Vigier MCF Littérature française, Université de Poitiers.       

FACEBOOK : Rojer Féghali

INSTAGRAM : @rojerfeghali

www.rojerfeghali.com

FLEUR DE MAMOOT

 

Dessinatrice, elle vit à Montpellier et travaille le dessin numériquement à l’aide d’une tablette graphique avec le logiciel Illustrator de la Suite Adobe. Elle dessine pour la presse, les professions libérales, l’édition, les institutions et toute entreprise ayant des besoins en communication visuelle avec comme fil conducteur l’humour. En parallèle, elle a créé un personnage humoristique et féminin nommé Fleur de Mamoot dont elle vend les dessins et leurs déclinaisons sur sa boutique en ligne. Personnage hautement « chignonné » qu’elle s’amuse aussi à faire vivre à travers son blog sur des sujets très variés comme l’actualité, l’amour, le quotidien.

 

OEUVRES

"LA SAISON DES BANANES"

"EMBUSCADE"

"LA MAISON DU BONHEUR"

"SCRABBLE"

"ET UNE MARGHARITA, UNE !"

Adorant raconter des histoires, en 2018, elle a découvert le street art et son infinité de possibilités : chaque mur, selon ce qu’il y a autour, devant, au-dessus, peut raconter avec humour une anecdote de la vie quotidienne et donner aux passants l’occasion de se reconnaître ou de raviver de drôles de souvenirs. C'est donc à travers la technique du collage qu’elle a choisi de s'exprimer pour offrir aux promeneurs une balade humoristique.

 

FACEBOOK : Fleur de Mamoot

INSTAGRAM : @fleurdemamootlescoulisses

fleurdemamootdesign.fr

MILLE ROSE

 

Issue des Beaux Arts, artiste locale MILLE ROSE utilise des photographies collectées sur Internet et crée des tableaux numériques en convertissant des scènes originales en espaces surréalistes, jouant avec des scénarios oniriques et dystopiques. Son collage a toujours une esthétique vintage, elle déconstruit les images pour ensuite les insérer dans un nouveau contexte. Les images sont des NFT, une unité numérique non fongible, œuvres associées à un objet immatériel. Une touche d'humour, un brin de poésie, l'art du collage met à l'épreuve la perception du spectateur, chacun peut interpréter le récit selon sa sensibilité. Toutes ses œuvres sont publiées sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram et Pinterest.

 

 

 

OEUVRE

"L'ANÉMOGAMIE PICTURALE DANS UN SOUFFLE D'AIR"

 

FACEBOOK : Mille Rose

INSTAGRAM : @mille_rose

millerose66@gmail.com

STEVEN ONGHENA

 

Steven Onghena (ArtisaNature), né en 1975 à Beveran (Belgique Flamande), est un artiste multidisciplinaire qui cherche à s’exprimer à travers un langage symbolique et universel, inspiré par la nature.  Il travaille pour, dans, et avec la Nature qu’il prend comme base de son art. Il considère ses créations artistiques plutôt comme des outils de communication, de réflexion et de compréhension que comme des objets esthétiques et de consommation. Steven se sert des médias qu’il maîtrise comme le dessin et la peinture, la sculpture, la photographie, le travail du son, le théâtre et la performance pour être au maximum en adéquation avec le sujet central de sa création. De plus en plus, il questionne le collectif, examine et expérimente le fonctionnement de groupe et essaye d'utiliser cela artistiquement par l'accompagnement des œuvres collectives qu'il considère comme une forme d'art à part entière. En perpétuelle recherche, Steven souhaite, par la voie de l'art et de l’écologie, donner du sens et ré-enchanter notre relation à la Nature.

 

OEUVRE

“ESPOIR MONTANT / PORTAIL”

L'idée de cette installation sculpturale et in situ est de créer une évolution du bois dit "industriel" vers du bois "naturel" biscornu et irrégulier dans un mouvement tout à fait naturel, comme la croissance de certaines plantes grimpantes. Au niveau du sol, le bois est donc passé par la main de l'Humain, travaillé et décoré, pour évoluer progressivement vers son aspect original. Une idée de croissance émane de cette installation, une croissance vers le tout naturel, en nous rappelant que tout vient de la base, de la Nature. On peut y voir un tas de bois industriel qui reprend vie lors d'une croissance montante et se transforme en une plante grimpante gigantesque qui se promène comme un serpent. Le tout un peu menaçant, nous rappelant que les phénomènes naturels provoqués par le changement climatique peuvent encore nous surprendre. 

 

 

artisanature.wordpress.com

PROOZ

 

Depuis ses premiers moments «d’isolement volontaire», à l’aube de ses 12 ans, où il gribouillait sans cesse assis dans un coin à l’abri des regards, jusqu’au Live Painting où tout n’est que partage, PROOZ garde la même passion pour la création. Des études en arts graphiques et un passage aux Beaux-Arts l’ont aidé à acquérir des bases qu’il s’efforce de bousculer au quotidien. Il est en constante recherche d’émotions, la réalisation de ses œuvres lui procure énormément de plaisir, mais c’est la réflexion et voir se concrétiser son idée qui fait de lui l’artiste heureux qu’il est. L’ art urbain dans sa version colorée et optimiste est l’une de ses sources d’inspiration. Les outils de la rue lui donnent une liberté de mouvement et de création qu’il ne retrouve pas toujours avec les outils classiques. Le temps de séchage très court de l’aérosol, et le calcul hasardeux de la coulée parfaite sont l’adrénaline de son quotidien à l’atelier. Elle est différente de celle que procure les mêmes outils en extérieur, l’ivresse du monumental, la bataille des proportions et les mouvements longs et détendus propres aux fresques de grandes tailles. L’art lui est nécessaire, il ne se passe pas un jour sans qu’il ne trace une ligne sur un bloc, qu’il envoie un coup de spray sur une toile ou sur un mur.

 

OEUVRE

“BRIK”

À l’heure où le monde divise, classe et trie l’humain, il décide de dire au travers de son art que l’harmonie naît de l’assemblage de différences. Plutôt qu’une œuvre écrite, il préfère s’exprimer avec des outils qu’il maîtrise.  Mettre en avant la richesse que nous apporte le mélange et la possibilité de créer l’harmonie sur base d’éléments différents. Que l’on parle de société, noir, blanc,handicapé, valide, laid, beau, petit, grand… ou au sein même de l’humain que nous sommes, parfois la complexité de nos traits de caractère semble nous imposer un «désordre». C’est l’harmonie de ce désordre que PROOZ représente avec «BRIK». Dans sa partie monumentale (le mur), une trentaine d’œuvres aux techniques similaires mais aux couleurs et formes différentes seront assemblées en public de façon aléatoire sans «plan de base» car les rencontres avec d’autres ou avec de nouvelles facettes de nous même sont bien souvent fortuites et inattendues. Dans tous les cas, elles ne sont régies par aucune règle, il n’y en aura donc pas non plus pour l’assemblage. L’harmonie naît aussi du hasard. C’est une œuvre graphique qu’il entend créer, un objet harmonieux, agréable qui a pour seul but de démontrer à sa manière que le mélange est possible. «BRIK» est simplement un message graphique positif et optimiste qui n’a pour vocation que de faire naître les sourires et donner l’envie de connaître «l’autre»...

 

FACEBOOK : PROOZ

INSTAGRAM : @p_r_o_o_z

prooz.fr

NICO RADDATZ 

 

Nico RADDATZ est allemand et vit et travaille dans les Landes depuis 2004. Il est titulaire du Diplôme National d'Arts Plastiques (DNAP) à l’École Européenne des Beaux-Arts de Bretagne, Rennes ; d'une Maîtrise "Art du Spectacle" ; et d'un grade de Master Professionnel "Mise-en-Scène et Scénographie" de l'Université Michel de Montaigne Bordeaux III. Il a  présenté diverses expositions en collaboration avec la DRAC Nouvelle-Aquitaine, les Ateliers Médicis, le Conseil Départemental d'Indre-et-Loire, les Vivres de l'Art en partenariat avec la Ville de Bordeaux, la Communauté d'Agglomération Royan Atlantique, le Centre d'Art Alternatif 59 RIVOLI à Paris, la Biennale Internationale d'Art Contemporain au Parc de Woluwe à Bruxelles / Belgique... Il réalise exclusivement des sculptures et installations in situ, exposées dans l'espace urbain ou naturel, à base de tubes d'évacuation d'eau en PVC, peints en couleurs arc-en-ciel, afin de parler d'un rapport inévitable entre l'industriel et le naturel, rapport qui permettra de définir la place de l'Homme.

 

OEUVRE

“Chancre II”

L'œuvre Chancre II s'inspire du phénomène botanique du même nom : il s'agit d'une maladie causée par un champignon provoquant des excroissances sur le tronc et des branches d'un arbre. La couche de bois qui entoure a pour but d'isoler l'infection, de protéger l'arbre atteint par la maladie et elle constitue ainsi la première étape de guérison.

 

FACEBOOK : Nico Raddatz

INSTAGRAM : @artnicoraddatz

www.nicoraddatz.com

JÉRÔME SARTRE PHOTOGRAPHIE 

 

Originaire de Lozère où il a appris les bases de la photographie, afin d’allier ses deux passions, il a obtenu son diplôme du brevet d’état d’accompagnateur en montagne et acquis de nouvelles compétences pour partager sa passion et ses connaissances dans ce milieu. Il habite aujourd'hui dans les Pyrénées-Orientales, département qu’il parcourt afin de découvrir ses habitants, et ses plus belles facettes mises en valeur par les lumières naturelles. Il continue à se former régulièrement et propose des formations aux personnes désireuses de progresser en photographie, toujours dans l’esprit de partager ses connaissances autour d’une passion commune !

 

OEUVRE

Série “Ad Astra”

Il a travaillé cette série dans un esprit éco-photographique afin de mettre en valeur ce que nous devons protéger. À la fois le patrimoine et les espaces naturels qui souffrent de l'éclairage urbain continu ! Toutes les images sont obtenues en une seule nuit, au même endroit au même moment. Il souhaite montrer la véracité de la scène tant dans l'éclairage "naturel" nocturne que dans les proportions des éléments afin de sensibiliser sur l'influence de la pollution lumineuse.

 

FACEBOOK : Jérôme Sartre Photographie

INSTAGRAM : @jerome_sartre_photographie

www.jeromesartre.com

HILKKA SILVA

 

Née au Sri Lanka en 1975, Hilkka Silva grandit à Paris avant de poursuivre ses études atypiques et des voyages dans différents pays (GB, Russie, Suisse, USA, Inde...) pendant une dizaine d’années, jusqu’à son arrivée dans l’Hérault en 2002.  Pendant ses pérégrinations, elle tisse sa passion pour l’art et la nature, qu’elle exprime à travers la photographie, la peinture et le dessin. Elle pose enfin ses chevalets dans son atelier au cœur d’un petit village de potiers, Saint-Jean-de-Fos, en 2013. Depuis son arrivée dans cette région, son travail s’inspire de ce que cet environnement, d’une grande diversité, offre à ses yeux et à ses mains. Des vignes, des oliviers, les prairies d’herbes hautes, les plantes de la garrigue… ainsi que de magnifiques paysages qu'elle interprète par des techniques classiques comme l’huile, l’aquarelle, l’acrylique, le pastel. Elle emploie des matières "anodines" telles que des feuilles, des galets, du bois flotté, des plumes et surtout les sarments de vigne et les ocres de terres aux milles nuances collectés dans la campagne alentour. Chacun de ces éléments, ainsi que son histoire et ses voyages, façonnent et orientent son travail. Ainsi, Hilkka explore sa créativité à travers diverses formes d’expression, au gré de son inspiration débordante, sans contrainte de style ni de médium, passant de la peinture (paysages, nus, portraits) à la sculpture éphémère (installations land art) grands formats. Elle réalise aussi avec divers matériaux des objets décoratifs uniques, de l'art à porter en bijoux dans un style plus ethnique, qui relie son travail à ses origines...

 

OEUVRE

“Le Chapelet du Vigneron”
Installation éphémère géante représentant une grappe de raisin réalisée entièrement en sarments de vigne tressés : en guise de tige, une croix faite de pieds de vigne. Cette forme peut ainsi évoquer un chapelet posé en un tas, avec sa croix, dépassant sur le côté… Ne serait-ce pas là les grains de prière du vigneron ? Élément essentiel du patrimoine culturel et naturel local : c'est un hommage à la vigne et à ceux qui la travaillent patiemment et passionnément. Chaque tige de sarment a été sélectionnée, taillée, détendue puis tressée, une à une, par l'artiste, tout comme la vigne et le raisin l'ont été dans le temps par la nature et le vigneron… Une éloge à la lenteur, une ode à un dévouement, à l'amour du travail bien fait.

 

FACEBOOK : Hilkka Silva Arts

INSTAGRAM : @hilkkasarts

hilkks.weebly.com

TRENCA ROCS

 

Trenca Rocs, écoplasticien, travaille et habite à Fillols, sur les pentes du Canigo, plus précisément sous le Cogollo. Il travaille au plus près de la nature, que ce soit en land art, en sculpture ou dans des installations. Il s’attache à toujours apporter une dimension de poésie primordiale dans mes réalisations.

 

OEUVRE

“Synapsus”

Pour l’événement « Thuir À Ciel Ouvert », Trenca Rocs propose une installation magico-onirique. Le « synapsus » est un mécanisme de haute technologie qui intercepte les songes. Comme dans les légendes amérindiennes, sur les attrapes rêves, l’araignée, figurée par un icosaèdre, capture les cauchemars. Restent alors sur la toile les rêves et la poésie. Cette installation s’inspire aussi d’un réseau neuronal et rappelle donc l’architecture du cerveau. Comme l’attrape rêves, le cerveau peut avoir une fonction de filtre, il peut même transmuter les cauchemars, la boule noire est alors une représentation de la glande pinéale.

 

FACEBOOK : Trenca Rocs écoplasticien

www.trencarocs.cat

TIFFANY VAILIER

 

Née en 1985 à Mulhouse, Tiffany Vailier a étudié les arts visuels à Strasbourg. Son intérêt pour les arts en général l’a amenée aussi à collaborer avec le milieu des arts vivants et à fonder Agit'HÉ, structure culturelle associative lui offrant la possibilité de développer des projets multidisciplinaires, collaboratifs et transfrontaliers. C'est alors qu'elle s'installe dans les Pyrénées-Orientales, puis dans un atelier partagé à Perpignan. Elle mène aujourd’hui de front son activité artistique personnelle, l’animation de formations, et la direction artistique de la biennale d’art actuel R-CAS festival et de l’HÉ|space.

OEUVRE 

“Place des Chimères”

La fiction dans l’espace et le graphisme qui s’échappe de son cadre… ombres, transparences, superposition des plans et matières alternatives au service de l’expression des figures et de l’iconographie particulière de chaque mise en scène.  Du papier au plexiglas, les créations de Tiffany Vailier se déploient en équilibre entre sculpture, gravure, peinture, collage, dessin et petites expériences d’animation ; de la microédition à l’installation immersive où la posture du spectateur est également interrogée. Pour Thuir, l’artiste a créé une fresque d’éléments composites et démontables, tel un puzzle de personnages, d’observations, et de formes chimériques, qui transfigurent la réalité, évocation toute personnelle et saisissante du patrimoine environnant, entre réalité et fiction.

 

FACEBOOK : Tiffany Vailier

INSTAGRAM : @tiffanyvailier.atelier

tiffanyvailier.fr

ALAIN VILACÈQUE

 

Né à Perpignan, Alain se met à dessiner et peindre dès l’âge de 3 ans. Ses parents s’aperçoivent vite de son attirance pour l’art et l’encouragent naturellement dans cette voie. Il intègre les Beaux-Arts de Barcelone et entame sa carrière d’artiste peintre à la sortie de ses études. Alain commence un travail abstrait à base de collages et d’incrustations minérales et végétales. Il débouche progressivement sur un impressionnisme dramatique.  Peintre de l’humain, Alain puise son inspiration dans les rapports entre les êtres. Son approche du visage, de l’attitude, du contact parfois charnel, parfois violent, interroge et fascine le spectateur.  Ses techniques sont variées : peinture acrylique appliquée au rouleau, au pinceau ou façon “dripping” (coulures de peinture) sur toiles ou papiers. Il réalise aussi des dessins à l’encre de Chine appliquée à la plume et retouche parfois ses œuvres au pastel sec. Alain a parfois recours au collage de vêtements donnant ainsi un certain relief à son œuvre. Les visages, travaillés dans les tons noirs et bruns, deviennent le centre d’une structure éclatée et déformée. Dans un premier temps, Alain s’inspire de scènes intimistes de couples ou d’individus isolés. Il évolue petit à petit vers des représentations plus foisonnantes avec des multitudes de personnages (scènes de bal, de marché, de bistrot, de fanfare). La couleur se fait plus présente et plus vive. Aujourd’hui, il a installé son atelier à Collioure où le cadre paradisiaque influence son art vers un esprit jovial et positif.

 

OEUVRES

"LES BAISERS"

"ILS CHANTENT"

" MÉDITATIONS"

Alain joue sur les déformations des corps, accentuant ainsi les rendus émotionnels, et mettant en lumière les situations humoristiques de l'existence. Sa démarche est simple et s’appuie sur l’observation, le regard sur les scènes de vie les plus variées. Artiste à fleur de peau, il livre dans ses toiles un combat rageur et véhément. À travers la peinture, Alain exprime son amour de la vie et de l’humain. Pour Thuir, il développe ceci en partant de trois thématiques : l'amour, la méditation, la joie et le chant. Ces trois thèmes sont représentés sur les trois bâches qu’il propose.

 

FACEBOOK : Alain Vilacèque

INSTAGRAM : @alain.vilacèque

LES OEUVRES

LE CATALOGUE

Télécharger
Catalogue.pdf
Document Adobe Acrobat 1.5 MB